LE PROJET

une nouvelle vie pour l’ancien
poste électrique  : le nichoir

La Communauté de Communes Aunis Atlantique a réhabilité l’ancienne laiterie coopérative pour créer un lieu regroupant différentes activités à vocations sociale et solidaire.
Le Parc naturel régional du Marais poitevin s’est associé au projet en donnant également une nouvelle vie à l’ancien poste électrique.

Au regard des enjeux écologiques locaux et de la mission du Parc naturel régional de protection de la biodiversité sur les communes du Marais poitevin, cet édifice a été aménagé pour l’accueil des chiroptères et de la petite faune terrestre. Les travaux ont été réalisés en décembre 2023.

Zone d'accueil et de reproduction des Chiroptères

La partie supérieure de l’édifice est entièrement destinée aux chauvesouris. Deux petits nichoirs extérieurs sont fixés en hauteur sur les façades. À l’intérieur, de nombreuses poutres sont installées sous la toiture et contre les murs, espacées d’environ 3 cm afin que les chauve-souris viennent s’y réfugier. Les plus petites espèces s’intercaleront entre les poutres et les plus grosses s’agripperont simplement sur ces éléments en bois.

Zone d'accueil de la petite faune terrestre

La partie basse du bâtiment contient 3 caissons fermés aménagés en « gites à faune ».  Chaque gite est destiné à un groupe particulier et chaque espèce accède à son caisson par une entrée spécifique.

PETITS MAMMIFÈRES : selon leur agilité, les petits mammifères peuvent accéder à deux niches intérieures positionnées sur deux niveaux différents : 

  • L’une est située à 80 cm de hauteur, pour accueillir les mustélidés.
  • L’autre se trouve au ras du sol, spécialement conçue pour les hérissons.

Les niches sont remplies de feuilles et de paille : elles permettent aux petits mammifères d’y trouver refuge et confort. 

REPTILES : un pierrier est installé à l’extérieur et à la base de l’ancien poste électrique. Les pierres se réchauffent au soleil et jouent le rôle de poêle qui est très apprécié par les lézards qui vont venir profiter des rayons du soleil et de la chaleur des pierres. 

Un trou réalisé dans le mur permet aux reptiles d’accéder à une niche intérieure spécialement aménagée avec tourbe et pierres, pour un confort hivernal.